Catégories
Santé

Comment lutter contre les infections urinaires ?

Le saviez-vous ? Les infections urinaires sont de plus en plus fréquentes chez la femme. Les infections urinaires les plus graves peuvent toucher les reins. Dans la plupart des cas, les infections urinaires touchent la vessie ou l’urètre. Elles peuvent porter préjudice à la santé humaine en cas de non-traitement. Vous vous demandez peut-être comment on peut traiter les infections urinaires. Découvrez via cet article comment mieux combattre les infections urinaires.

Lutter contre les infections urinaires de façon naturelle : comment s’y prendre ?

Qu’il s’agisse de l’homme ou de la femme, la santé est d’une importance capitale. Aujourd’hui, nombreuses sont les formes d’infections qui touchent la santé humaine. Pour en savoir plus sur l’infection Gardnerella, cliquez ici. La meilleure manière de mieux combattre une infection est de savoir le traitement idéal. Chaque type d’infection requiert un traitement spécifique. En effet, pour les infections urinaires, le traitement le plus courant consiste à prendre des antibiotiques. Il est tout de même possible de recourir aux traitements naturels comme le jus de canneberge. Il est également possible de combattre les infections urinaires en optant pour une tisane de mix de plantes. Les bourgeons d'airelle ou encore l'argile verte en cataplasme constituent également des moyens naturels pour lutter contre les infections urinaires.

Autres mesures à appliquer pour lutter contre les infections urinaires

D’autres mesures sont également à prendre pour lutter contre les infections urinaires. En effet, les probiotiques permettent de rééquilibrer la flore vaginale chez la femme. Il serait donc intéressant d’approvisionner l’organisme en probiotique, et cela, en permanence. Boire de l’eau en quantité suffisante fait partie des mesures idéales, pour non seulement prévenir les infections urinaires, mais aussi rester en bonne santé. Par ailleurs, une autre manière de prévenir les infections urinaires consiste à uriner après les rapports sexuels. Une bonne toilette intime s’impose chez les femmes, tout comme l’hygiène pendant les règles.

Catégories
Santé

Voici les centres énergétiques du corps humains

En dehors des organes et autres, le corps humains est aussi composé de centres énergétiques (7) qui jouent des rôles déterminants. Découvrez dans cet article les centres énergétiques que comporte le corps humain.

Qu’est-ce qu’un centre énergétique ?

Un centre énergétique est une composante du système énergétique et du corps physique de l’homme. Encore appelés chakras, les centres énergétiques régulent le flot de l’énergie dans le système d’énergie de l’homme. Ils interagissent avec le physique par le biais du système endocrinien et du système nerveux. Ce processus se réalise en fonction des états de la conscience, subdivisés en 7, eux-aussi. Chaque état de la conscience est relié à un centre énergétique spécifique. Chaque centre énergétique reflète alors une émotion que l’homme ressent. Par exemple, lorsque l’homme ressent de la liberté, c’est son plexus solaire qui le reflète. Si vous avez besoin d’un détail sur ce plexus solaire, retrouvez le ici.

À la découverte des 7 centres énergétiques du corps humain

Le corps humains, comme il a été précédemment annoncé, dispose de 7 centres énergétiques principaux (chakras). Le premier est la Couronne. Il est localisé au sommet de la tête et exprime la conscience universelle et divine, l’unité et l’illumination. On a le troisième œil qui situé au centre du front (entre les deux yeux) et qui reflète l’intuition, la perception intérieures et les facultés psychiques et cognitives… Le troisième chakra, la gorge (dans la gorge), est relié à la communication, à l’expression et à la créativité. Le cœur est au centre de la poitrine et exprime de l’amour, de l’harmonie, la bonté, la paix… Le plexus solaire est relié à la sensibilité, à la liberté, au contrôle, à l’identité… La hara est au centre de l’abdomen et reflète les sensations, la sexualité… Et enfin la racine, au niveau du périnée, est reliée à la stabilité, à l’équilibre fondamental … Et voilà !